• Global Nomad Tibet

A quoi ressemble la tenue traditionnelle de Lhassa et comment en acheter une à Lhassa ?



1. A quoi ressemble la tenue traditionnelle tibétaine?


Les plus renseignés d’entre vous nous répliqueront : “Tenue de quelle région?”

Car chaque grande région tibétaine (Tibet central, Ngari, Amdo, Kham) a sa propre tenue traditionnelle. Et même au sein de chacune de ces régions, il existe encore une grande variété de tenues. Un vrai reflet de la fascinante diversité du peuple tibétain.

Parlons aujourd’hui de la tenue traditionnelle de Lhassa.


Les femmes

Les femmes portent une robe longue qui ressemble, si l’on souhaite comparer, à une robe porte-feuille. Elle se ferme en deux temps. Tout d’abord sur le côté droit, généralement à l’aide d’un petit crochet et de quelques boutons. Puis à l’aide d’une ceinture déjà cousue à la robe et qu’on enroule autour de la taille et qu’on noue.

Traditionnellement, cette robe se porte sur une sous-chemise qui arrive au niveau de l’avant-bras.

Les femmes mariées portent également une sorte de “tablier” (le pangden), qui se noue par dessus la robe. Il s’agit d’un tissu décoré de motifs géométriques de différentes couleurs.

Photo © Salt butter tea

De nos jours, par souci de commodité, cette sous-chemise peut être cousue directement sur la robe. De nouveaux modèles de robe sont aussi apparues, avec directement des manches trois-quarts, sans qu’il y ait donc besoin de glisser une sous-chemise.


Les hommes


Les hommes de Lhassa, eux, portent une large robe qui descend jusqu’aux genoux, et qui se porte sur un pantalon.


Cette robe se porte traditionnellement avec des bottes tibétaines ou des bottes cavalières.

Comme les femmes, les hommes nouent leur robe grâce à une ceinture.


Toutefois, contrairement aux femmes, cette ceinture n’est pas cousue directement dans la robe. Tout un exercice pour nouer cette ceinture et donner un rendu naturel.


Photo © Salt butter tea

2. Où acheter une tenue traditionnelle à Lhassa?


Il existe des dizaines et des dizaines de boutiques de chuba dans le centre historique de Lhassa (le Barkhor) et ses alentours.

Les chuba sont faites sur mesure, donc il faut penser à prévoir un délai d’environ 1 semaine. Dans l’idéal, il faut aller choisir le tissu et faire prendre ses mesures dans les jours suivants l’arrivée à Lhassa, et venir récupérer la chuba à la fin du séjour (par exemple après un séjour dans le sud vers Samyé et Shigatsé).

Les prix commencent à environ 350 RMB pour les chubas des femmes et environ 700 RMB pour les hommes.

Les prix peuvent grimper jusqu’à très haut dans les boutiques les plus huppés (à partir de 800 RMB pour les femmes). Sans doute pour la qualité du tissu et du savoir-faire des couturiers.

Pour des chubas à prix accessibles, allez voir les boutiques qui se trouvent le long de la Beijing Road, au niveau de l’hôtel Yak (No.100 Beijing East Road, Lhasa 850000 Chine).

Pour des chubas à un prix élevés, vous pouvez par exemple aller à la célèbre boutique 888 qui se trouve juste à quelques pas de l’hôtel Kyichu, en face du centre commercial Times (Shenli Times Shopping Plaza, Cheng Guan Qu, La Sa Shi, Xi Zang Zi Zhi Qu, Chine, 850004).

3. Dans quelles circonstances porter la tenue traditionnelle tibétaine?


Photo © Tibet Kawa Karpo


Pour les Tibétains, la réponse est plutôt simple.


Ce sera généralement pendant une occasion spéciale, comme un mariage, une fête, un pèlerinage.


Certaines personnes, et notamment les personnes âgées, la portent tous les jours.


Dans ce cas, elles porteront plutôt des couleurs neutres au quotidien et des robes plus festives lors des évènements spéciaux.


Quant à vous, si vous n’êtes pas Tibétain, mais que vous souhaitez porter la tenue traditionnelle, pourquoi ne pas tenter l’expérience?


Vous pouvez vous lancer dans une tenue 100% traditionnelle.


Vous pouvez aussi choisir de partir sur une forme plus passe partout (comme la robe à manches trois-quarts) et de choisir un tissu avec des motifs qui se voient aussi en Europe. Comme les motifs à fleurs par exemple.


(Photo © Salt butter tea)


Alors, oseriez-vous ?


Petite remarque : Global Nomad Tibet ne touche aucune commission pour la promotion de ces boutiques et en fait mention pour faire rayonner la culture et l’entreprenariat tibétains.