Géographie du Tibet

Que couvre exactement le terme de Tibet ? Comment y entrer ? A qui m'attendre là-bas ?

_C9S3953.jpg

Carte du Tibet

Carte 20_05_2022.png

Le Tibet est traditionnellement divisée entre 3 régionsTibet central, Amdo et Kham.

Cette division est avant tout culturelle. Chaque région est peuplée de femmes et d'hommes avec leur propre dialecte et leurs coutumes, même s'ils se considèrent tous comme Tibétains

Le paysage varie également selon les régions, même s'il est magnifique partout d'après nous.
Enfin, les formalités administratives pour s'y rendre ne sont pas les mêmes (voir notre guide pratique).

Par quelle voie entrer au Tibet ?

Tout dépend de la région que vous voulez visiter. 

Le Tibet central est accessible : 

- par avion grâce à l'aéroport de Lhassa (à 3600 mètres d'altitude), mais nécessairement via une grande ville chinoise ou Katmandou pour des raisons administratives (voir notre guide pratique),

- par train (depuis la ville chinoise de Xining notamment - voyage d'une vingtaine d'heures)

- par voiture via la "route de l'amitié" qui relie Lhassa à Katmandou (mais attention à ne faire ce trajet qu'au retour de Lhassa à Katmandou, car à l'aller, vous n'aurez pas le temp de vous acclimater à l'altitude et vous vous mettrez en danger).

L'Amdo est accessible par avion grâce à l'aéroport de Xining. Il n'existe toutefois pas de vols internationaux directs avec l'Europe ou le continent américain.

Le Kham est accessible par avion grâce à l'aéroport de Chengdu, qui assure des vols internationaux directs, ou encore ceux de Kangding (à 4200 mètres d'altitude), Daocheng Yading (à 4400 mètres d'altitudes) et Garze Gesar (à 4000 mètres d'altitude).

Pour connaître les formalités administratives pour se rendre au Tibet, lisez notre guide pratique.

Ces informations concernent les périodes hors COVID-19.

COVID-19 au 18/05/2022

- Concernant les visas tourisme, pour citer l'ambassade de France en Chine : " La Chine a cessé de délivrer des visas de tourisme depuis le 23 mars 2020. Cette situation perdure jusqu’à présent sans que les autorités chinoises aient donné de perspective quant à la date à laquelle des visas de tourisme pourront à nouveau être délivrés. Dans ces conditions, il n’est pas aujourd’hui possible de voyager en Chine". Vous pouvez toutefois tenter d'organiser un voyage pour 2023.

- Concernant les étrangers résidant en Chine, les voyages inter-provinces sont autorisés à destination du Tibet. Si vous êtes dans ce cas, n'hésite pas à nous contacter.

Les spécificités de chaque région

Potala.jpg

Tibet central

Lhassa (Potala, Jokhang), Samye, lac Namtso, camp de base de l'Everest, Mont Kailash...

Moine Amdo.jpg

Tibet de l'Amdo

Steppes, canyons, monastères, festivals, rencontres, petits villages de fermiers, camps nomades...

Kham.jpg

Tibet du Kham

Réserves naturelles, montagnes ancestrales, monastères mythiques, treks, source du Mekong...

Le confort

Au Tibet, tout dépend de la région et des activités que vous voulez faire.

Le Tibet central est une destination tout à fait confortable. A Lhassa, on trouve des hôtels 3*, 4* et même 5* (tenus par des Tibétains et dans un style tibétain). Dans les autres villes du Tibet central, qui sont les points de chute pour des excursions en dehors de la cité des dieux, on trouve aussi des bons hôtels. Dans les plus grandes villes, comme Shigatsé et Gyantsé, on a aussi du bon 3*, voire 4*. Dans les villes de taille moyenne (Damxung, Tsétang, etc.), on a des hôtels 2* ou 3* tout à fait corrects. Pour ceux qui souhaitent un voyage confortable, un beau voyage au Tibet central est donc parfaitement possible. 

L'Amdo est une destination un peu moins confort, mais qui reste convenable. A Xining, qui est généralement le point de départ, on trouve des hôtels haut de gamme. Dès que l'on rejoint la campagne tibétaine, la qualité des hôtels baisse légèrement (vers du 2* ou du 3*), à quelques belles exceptions près. Mais au fil de ces excursions à la campagne, vous pourrez profiter de la superbe nature de l'Amdo et vous immerger dans la culture tibétaine grâce aux rencontres avec des locaux organisées par notre partenaire. Et ce que l'on vous recommande bien sûr est la nuit chez l'habitant. Le confort y sera basique (pas de salle de bain en général). Mais c'est vite oublié grâce à l'accueil chaleureux que vous y recevrez et le dépaysement que procure cette expérience.

Le Kham est peut-être la destination la plus roots. Ce qui en fait l'expérience sans doute la plus immersive. Au programme : maison d'hôtes, auberge ou nuit chez l'habitant. Nos partenaires sont eux-mêmes les heureux propriétaires des établissements ou alors vous font profiter de leur vaste réseau. C'est le meilleur moyen de vivre comme les locaux et avec des locaux. Vous pourrez découvrir comment vivent les Tibétains des zones rurales et vous pourrez communiquer avec eux grâce votre guide (anglophone ou francophone). 

Pour plus d'informations sur le confort et l'hygiène au Tibet, lisez notre mini-guide dédié à cette question.

 

Sachez que nos partenaires veillent à bien mettre à jour leur liste d'hôtels pour assurer le confort des voyageurs. 

 

Qinghai 20180420--2018-04-03-19-14-36-10-1.jpg

Consultez nos itinéraires pour chaque région :