• Salt Butter Tea

Lhassa en été : allons pique-niquer !


Il faut savoir qu'il n'y a "pas d'été à Lhassa sans pique-nique", pour citer notre amie japonaise qui est à Lhassa depuis plus longtemps que nous. En effet, les pique-niques sont une institution ici.


Bien sûr, vous pouvez faire votre pique-nique n'importe où. Cependant, pour un pique-nique "traditionnel", il vous faut une tente de pique-nique tibétaine, des tapis et des coussins pour s'asseoir, de la nourriture faite maison, des snacks, une bonne playlist de musique tibétaine et un groupe d'amis ou de famille sympas avec qui passer un bon moment.


1. Où se poser ?


Lhassa se trouve à une altitude de 3700m, mais la ville est entourée de montagnes encore plus hautes que cela (les plus hautes d'entre elles se trouvent à une altitude d'environ 5 000 m).


Si vous vous éloignez un peu de Lhassa, vous enfonçant dans les montagnes, vous trouverez facilement un endroit tranquille au bord d'une rivière avec de l'herbe pour vous asseoir.


Il existe deux types de lieux de pique-nique.


Soit un lieu sans installation. Dans ce cas, les gens apportent généralement un grand parasol pour se protéger du soleil, quelques tapis et coussins. Puis ils choisissent un endroit agréable, plantent le parasol et commencent à installer les plats et les snacks sur un tapis.


Soit une place de pique-nique payante. Il existe en effet de très belles places de pique-nique dans les montagnes, pour lesquelles il faut payer. Les propriétaires installent des tentes de pique-nique traditionnelles tibétaines et disposent des tables et des coussins à l'intérieur. Les meilleures locations sont toujours au bord d'une rivière. Si l'été est particulièrement sec, comme cette année, il se peut qu'il y ait moins d'eau dans la rivière. Cependant, les propriétaires s'assurent qu'il y a au moins un peu d'eau.


L'eau est considérée comme très importante pendant les pique-niques. Les gens mettent leurs fruits et leurs boissons à l'intérieur, pour les garder au frais. Ils les entourent de pierres pour qu'ils ne soient pas emportés par le courant.


Spot de pique-nique, Dhri, Lhassa (© Salt butter tea)


2. Que doit-on apporter ?


Il existe deux types de nourriture.


D'abord, la nourriture faite maison. Les gens préparent généralement des plats (gardés au chaud dans des contenants) ou des salades froides. Ils apportent également du pain tibétain, généralement fait maison ou acheté chez leur boulanger préféré.


Ensuite, les snacks. Les snacks classiques sont les bonbons de fromage (snack traditionnel tibétain) et les graines de tournesol. Les gens en prennent une grande quantité pour être sûrs de tenir toute la journée.


Et bien sûr, les boissons. La boisson traditionnelle est le thé, soit le thé tibétain au beurre salé, soit le thé sucré. Certains apportent du de l'alcool d'orge grillé (spécialité tibétaine). De nos jours, les gens apportent aussi des sodas et des bières.


3. Que faire pendant un pique-nique ?


Tout en Occident, la fonction principale d'un pique-nique est de se détendre et de passer un bon moment ensemble !


Il n'y a pas d'heure spécifique pour y aller. Cependant, la plupart des gens ont tendance à arriver vers 11 ou 12 heures, et à rester jusqu'à 18 ou 19 heures (certains y dorment même !). Nous arrivons généralement vers 13 ou 14 heures et restons jusqu'à 20 ou 21 heures, lorsque le soleil se couche.


Les gens mettent de la musique sur leur téléphone portable ou sur une enceinte s'ils en ont une. Le moment venu, les gens dansent ensemble, généralement la classique "danse tibétaine ronde", qui comporte différents types de pas en fonction du rythme de la musique.


Si l'endroit du pique-nique le permet, les gens jouent à des jeux, comme se rouler sur un grand bidon enroulé dans des couvertures.


Les gens jouent aussi aux cartes ou au dés tibétains.


La plupart des gens se contentent de parler, de manger et de rire. C'est le meilleur moyen de se détendre et d'oublier ses problèmes pendant une journée.


Pique-nique à Norbu Linka park, Lhassa (© Salt butter tea)

 

Salt Butter Tea est un blog anglophone sur la culture tibétaine (www.saltbuttertea.com).

Vous pouvez les suivre sur Facebook et Instagram.