• Salt Butter Tea

La culture des maisons de thé au Tibet (2/2)

Vous le savez maintenant, la « culture des maisons de thé » est capitale au Tibet (et si vous ne savez pas, lisez cet article). Il s'agit d'un lieu central dans la vie tibétaine, où l'on obtient toutes les informations dont on a besoin sur à peu près tout (nouvelles de vos amis et de votre famille, débat philosophique, santé des gens, pèlerinage, etc).


Avec ceci en tête, passons aux choses sérieuses. Comment commander dans un salon de thé tibétain et que peut-on y boire et manger ?

Comment commander à boire et manger dans un salon de thé tibétain ?


D'abord, allez à la réception pour commander et régler. C'est là que les Tibétains se « disputent » pour réussir à être celui qui paie pour tout le monde (on parlera de ça une prochaine fois).


Ensuite, dans la plupart des maisons de thé, vous recevez une petite carte pour chaque type de plat que vous commandez. Par exemple, une carte pour votre thé, une carte pour vos nouilles, une carte pour votre radis fermenté, vos pommes de terre frites, etc.


Puis, allez chercher votre nourriture vous-même. Vous devez montrer votre carte au membre du personnel concerné. Si le salon de thé est grand, vous aurez sections distinctes pour le thé, pour les nouilles, pour le pain frit, etc. Si la maison de thé est petite, vous aurez généralement une section pour le thé et une section pour les plats.


Le membre du personnel prend votre carte et vous donne votre commande en retour. La plupart du temps, votre commande sera prête en quelques minutes. Parfois, vous devez un peu attendre à votre place. Le serveur vous cherche ou se promène en criant que telle commande est prêt (par exemple « deux bols de nouilles tibétaines, deux bols de nouilles tibétaines »). Les serveurs semblent ne jamais mettre en doute la personne qui répond présent pour une commande.


Vous devez généralement vous procurer vous-mêmes les verres pour le thé. Les verres se trouvent généralement dans une armoire transparente dans un coin du salon de thé. Le thé est servi dans un thermos (vous choisissez la taille lors de la commande) et vous le versez dans votre verre.


Enfin, vous allez vous asseoir. Il s’agit habituellement de bancs. Il est généralement préférable de choisir un siège en entrant dans la maison de thé (votre ami-e peut vous y attendre). Cependant, certaines personnes ne cherchent pas de siège. En effet, tout Tibétain fera un effort pour dégager une place, même si le salon de thé est bondé.


La seule exception à ce système est la commande du thé. Parfois, dans certains salons de thé, un membre du personnel passe parmi les gens avec une énorme théière et vous verse du thé en échange d'un renmenbi. Comme au fameux Gamchung Sakhang de Lhassa.


Une petite démonstration en vidéo :



Que peut-on consommer dans un salon de thé ?


Les maisons de thé proposent bien sûr du thé. La boisson la plus courante est le thé sucré. Ensuite, ils proposent généralement des plats légers, comme les « nouilles tibétaines ». Vous pouvez également trouver d'autres en-cas, mais rien de comparable aux plats des restaurants.


Quelques exemples de boissons servies dans les maisons de thé :

- Le thé au lait sucré, même s'il ne vient pas initialement du Tibet, est la boisson la plus courante dans les maisons de thé tibétaines. Il s'agit du thé noir classique avec du lait et du sucre. En tibétain, il est appelé « Cha Ngarmo » (ཇ་མངར་མོ།) ;

- Le thé noir salé tibétain est un autre type de thé. C'est un thé noir léger, auquel on ajoute un peu de sel. On dit « Cha thang » en tibétain (ཇ་ཐང་།). C’eest certainement plus sain que le thé au lait sucré.

- Il existe aussi une boisson appelée « O Cha » (འོ་ཇ།), qui consiste en du lait mélangé à du thé. Un thé très léger avec beaucoup lait en somme. Ce thé n'est pas souvent servi à Lhassa. Les locaux semblent préférer le thé sucré. Les préférences diffèrent bien sûr selon les régions du Tibet.

- Certains salons servent aussi du lait pur et simple. Vous devez demander du « O Ma » (འོ་མ།).


Qui du thé au beurre salé ? Aussi appelé en tibétain « Cha Söma » (ཇ་བསྲུབས་མ།) ou « Bö Cha » (བོད་ཇ།). Cela peut vous surprendre mais on trouve rarement de thé au beurre salé, alors qu’il s’agit de « la » boisson tibétaine traditionnelle. Les gens ont en fait peur que la qualité du beurre ne soit pas bonne. Les gens en boivent plutôt chez eux (pendant la journée ou pour le petit-déjeuner avec de la farine d'orge), chez leurs amis ou chez des parents. Le plus souvent, lors des mariages et des funérailles, les gens boivent beaucoup de thé au beurre salé. Bref, le thé au beurre salé est généralement une boisson à partager avec les amis et la famille à la maison, ou lors de cérémonies (mariages, funérailles, etc.).


Vous pouvez également prendre les collations suivantes dans les maisons de thé :


- Le plat le plus courant est celui des « nouilles tibétaines ». C'est un plat chaud composé de longues nouilles maison accompagnées de soupe. Dans la version carnée, vous aurez des petits carrés de viande, des oignons verts, et parfois quelques légumes. Dans la version végétarienne (pas toujours disponible), vous aurez des oignons verts, peut-être des légumes comme des carottes ou du chou, et peut-être du tofu si vous êtes dans une bonne maison de thé. La plupart des Tibétains y ajoutent du piment, car ils préfèrent les plats épicés. Si vous voulez en commander un, demandez un « Phul Thuk » (བུལ་ཐུག ou བོད་ཐུག). Vous pouvez également commander une version sans soupe.


- Les Tibétains mangent généralement ce plat de nouilles avec du radis fermenté. C'est rafraîchissant et frais, ce qui contrebalance le piquant du chili ajouté aux nouilles. En tibétain, le radis fermenté se dit « Sön Labhuk » (སོན་ལ་ཕུག).


- Certains Tibétains aiment prendre leurs nouilles avec une sorte de pain rond frit avec deux trous au milieu. De nos jours, un mot chinois est utilisé pour les nommer : « Yushang », auquel on peut ajouter »Bhalep » (བག་ལེབ།), qui signifie pain.


- Vous pouvez également commander des frites et des œufs durs.


Qu’est-ce qu’on adore dans les salons de thé tibétains ?


Certaines personnes utilisent leurs propres affaires dans la maison de thé !

  • Tout d'abord, certaines personnes peuvent apporter leur propre tasse ou bol, généralement un beau bol tibétain traditionnel en bois.

  • Certains apporteront leur propre beurre, commanderont un thé noir salé et ajouteront le beurre au thé noir salé, pour en faire leur propre thé au beurre (souvenez-vous ils ont peur de la qualité du beurre dans les maisons de thé).

  • D'autres apporteront leur propre « Tsampa » (la farine d'orge traditionnelle), pour la mélanger au thé. On vous parlera de la « Tsampa » une autre fois, car c'est probablement l'aliment le plus important pour les Tibétains.

  • Et parfois, on peut même voir des gens qui apportent leur propre thé... dans les maisons de thé

Mieux encore, les « réguliers » laissent leurs affaires dans la maison de thé. En général, leur bol et leur petit sac « Tsampa ». Les propriétaires de maisons de thé mettent des clous sur le mur (comme des porte-manteaux) et les gens accrochent leur petit sac.

 

Salt Butter Tea est un blog anglophone sur la culture tibétaine.

Vous pouvez les suivre sur Facebook et sur Instagram.