Nomades du Kokonor

Tibet (Amdo) | 9 jours

Loading...

 

Dans la culture nomade tibétaine, protéger l’environnement et prendre soin des animaux domestiques et sauvages est une chose naturelle. Beaucoup de nomades tibétains et d’entrepreneurs sociaux sont très actifs dans la protection de l’environnement et leur travail apporte de réelles améliorations.

Au cours de ce voyage, effectué autour du lac sacré Kokonor, vous passez 9 jours à rencontrer les nomades qui mènent à bien ces projets. En discutant avec eux, vous découvrez leurs activités, leurs connaissances, leurs implications avec leur communauté, leurs relations avec l’environnement, et leur culture.

Vous découvrez progressivement comment la culture tibétaine, imprégnée de philosophie bouddhiste et de la conscience de l’interdépendance qui relie tous les êtres et la nature, est une source d’inspiration pour une vie plus heureuse, en harmonie avec la nature.

Points Forts:

  • Tashi Dorjie Hashi, Tibétain issu du milieu nomade et spécialiste reconnu de la protection de l’environnement vous accompagne tout au long de ce voyage.
  • Votre guide tibétain francophone qui vous permet de communiquer avec les Tibétains et vous aide à mieux appréhender la culture tibétaine.
  • Expérience de vie nomade avec les nomades tibétains dans leurs différents camps saisonniers.
  • Introduction à la médecine traditionnelle tibétaine.
  • Visite de la coopérative de nomades de Lhamo Yumtso qui développe la vente de lait et de yaourt de leur production.
  • Visite du temple de Lhamo Drel et d’une branche du monastère de Kantsa Serzang Lingka où vous rencontrez des moines qui vous présentent les points de vue du bouddhisme sur la protection de l’environnement et sur un mode de vie durable dans le monde moderne d’aujourd’hui.
  • Visite d’un projet pour lutter contre la désertification qui se développe autour du lac Kokonor.
  • Visite d’un projet de protection de la vie marine du lac Kokonor.

 

Jour 1 : Arrivée à Xining.
Arrivée à Xining, capitale de la province du Qinghai où se côtoient bouddhistes et musulmans. Accueil à l’aéroport par votre guide et votre chauffeur, puis transfert à votre hôtel (40 min de route). Selon l’heure d’arrivée, visite de petits temples à Xining et promenades dans les rues commerçantes ou au marché tibétain. Votre guide vous introduit au monde tibétain : histoire, religion, culture, langue… Il vous présente aussi l’inspirateur de ce voyage, Tashi Dorje, nomade très engagé dans la protection de l’environnement et dans la diffusion de la culture tibétaine.
Nuit à l’hôtel.

Jour 2 : Xining
Le matin, vous visitez le célèbre monastère du Kumbum. A 25 km de Xining, il a été fondé en 1560 sur le lieu de naissance de Tsongkhapa, une des plus grandes figures du bouddhisme tibétain, fondateur de l’ordre des Gelugpa. Le Kumbum est une véritable cité monastique, elle hébergeait plus de 3 000 moines et par chance ne fut pas détruite pendant la révolution culturelle. Après ce haut lieu du bouddhisme, vous irez au musée de la médecine et de la culture tibétaine, où vous vous initierez à cette médecine encore très vivante aujourd’hui. Vous y verrez aussi un exceptionnel thangka (peinture religieuse), long de 618 mètres, qui retrace l’histoire du bouddhisme tibétain. Repas du soir dans un restaurant local tibétain.

Jour 3 : Xining Tanagma (3 200 m)
Vous quittez Xining en voiture, à la découverte du magnifique lac Kokonor et de Tibétains engagés dans la protection de l’environnement et l’entrepreneuriat social. La route s’élève progressivement vers le lac. A 3 200 m, c’est le plus grand lac de Chine, et aussi un des lacs sacrés du Tibet, où les nomades tibétains vivent depuis des millénaires.

En fin de matinée, vous découvrez cet immense lac et à midi vous arrivez à Tanagma, où une auberge vous attend à la coopérative de  Lhamo Yumtso. Les responsables de la coopérative vous expliquent leurs activités et comment la solidarité s’y exerce. Ils vous emmèneront à proximité pour vous montrer comment la construction d’un pont peut mettre en danger les poissons de la rivière qu’il enjambe.

Vous irez ensuite au temple voisin de Lhamo Drel, où un moine vous recevra et vous expliquera comment le bouddhisme enseigne à protéger l’environnement. Il répondra aussi à toutes vos questions sur le bouddhisme et sur la vie monastique.

Jour 4: Tanagma  – Campement d’été des nomades.
Aujourd’hui vous partez à la rencontre des nomades. Leur campement d’été est à 4 000 m, sur une montagne qui domine le lac, avec une vue splendide. Les nomades viendront vous chercher le matin à la coopérative et vous proposeront une randonnée à cheval jusqu’à leur camp. Vous pourrez aussi choisir de monter à pied, ou bien comme passager sur une moto. La montée est ponctuée d’arrêts, pour découvrir le campement d’automne dans un site idyllique. Dans l’après-midi, vous arriverez au camp où les nomades vous accueilleront et vous expliqueront comment ils vivent, au rythme de leurs troupeaux de yaks et de moutons. Vous pourrez participer à leurs activités et partager leur dîner, et le soir vous dormirez sous une tente dans leur campement.

Jour 5 : Campement d’été des nomadesTanagma
Le matin, si vous vous levez de bonne heure, vous pourrez observer la traite des dris (femelles des yaks) et vous pourrez aussi peut-être voir comment les nomades font le beurre et le yaourt. Vous pourrez aussi explorer les vastes pentes montagneuses autour du camp. Après le déjeuner, vous redescendez vers le lac. Au pied de la montagne, vous visitez les maisons du campement d’hiver, où vous rencontrez les personnes âgées qui y restent toute l’année. Elles vous parleront de leur vie traditionnelle et vous raconteront les histoires et légendes locales. Le soir vous serez de retour à la coopérative.

Jour 6 : Tanagma – Tsochung Norbu
Vous longez le lac Kokonor, dans le sens des aiguilles d’une montre comme le font les pèlerins tibétains. Vous faites halte à une branche du monastère de Kantsa Serzang Lingka où réside Tulku Khotse, un lama très connu ici pour son action en faveur de l’environnement (tulku signifie « réincarnation »). Ce lama ou un moine du monastère vous parlera des actions qu’il mène : une école de formation professionnelle avec en particulier une formation en médecine traditionnelle tibétaine dont sont déjà sortis diplômés plusieurs médecins et un projet de production de vase d’offrandes biodégradables pour les nagas (esprits des eaux). Il parlera aussi de la divinité qui habite le lac et des légendes à propos de ce lac sacré.

Vous rejoindrez ensuite la maison de Gonbo Gyal, isolée au milieu de vastes pâturages. Gonbo Gyal est un nomade, c’est aussi un pionner du mouvement écologiste au Tibet, très engagé dans la lutte contre la désertification qui s’installe autour du lac. Gonbo Gyal ou un membre de sa famille vous expliquera ses actions et ses projets sociaux.

Jour 7 : Tsochung Norbu – Chumig Gyatseg
Le matin vous participez à la vie de la famille nomade de Gonbo Gyal : traite des dris, préparation d’un repas tibétain qui sera votre déjeuner. Grâce à votre hôte vous pourrez approfondir votre connaissance de la vie nomade. Vous irez ensuite voir la plantation qu’il a créée dans les sables près du lac pour stopper l’avancée du désert, et vous découvrirez les problèmes d’environnement de sa région.

En fin d’après-midi, vous vous rendrez a Chumig Gyatseg  pour rencontrer l’équipe de Nanjia, un Tibétain très connu et populaire dans la région pour ses activités de protection de l’environnement.

Jour 8: Chumig Gyatseg – Xining
Aujourd’hui, réveil matinal pour aller observer au petit jour les gomars, aussi appelées gazelles de Przewalski. Ce sont des antilopes menacées d’extinction que l’on trouve uniquement ici, dans une belle région sableuse au-dessus du lac. Vous prenez la voiture puis vous marchez dans les dunes de sable pour essayer de les apercevoir. Il faut garder à l’esprit que s’agissant d’animaux sauvages, il faudra s’estimer heureux d’en apercevoir.

De retour à l’auberge, une personne de l’équipe de Nanjia vous présentera leurs activités de protection de la vie marine du lac et de gestion des déchets. Vous pourrez vous promener dans les marais à proximité pour apercevoir de nombreuses espèces d’oiseaux, dont les célèbres  grues à col noir, menacées par la dégradation de leur environnement. On vous racontera aussi les légendes locales que se transmettent les nomades sur l’origine de Chumig Gyatseg et sur les esprits aquatiques qui habitent les lacs et les rivières. Retour à Xining dans l’après-midi.

Jour 9 : Départ de Xining.
Transfert à l’aéroport (40 min de route) pour votre vol de retour.

Départ de Du Au Prix

Désolé, nos prix pour 2016 seront disponibles à partir du 1er janvier 2016

 

En raison de l’altitude élevée du plateau tibétain, il est important d’être en bonne santé pour effectuer ce voyage.

Nous nous réservons le droit de faire des modifications de cet itinéraire en cas de circonstances indépendantes de notre volonté, liées aux spécificités des régions tibétaines.

Il ne faut pas aborder de questions d’ordre politique avec le guide et les Tibétains en général. Cela pourrait avoir de graves conséquences pour eux ainsi que pour le chauffeur,  l’agence locale et tous ses employés. De même, il ne faut rien emporter qui pourrait déplaire aux autorités locales.

Pendant le voyage, les clients doivent suivre les consignes du guide et de l’agence locale.



House of Nomad
Posez votre question
Réserver

Trouver un voyage

Mois de départ