Quelle Est La Meilleur Période Pour Venir?

Printemps

Au printemps il fait encore froid au Tibet et il peut neiger. A part les 2 premières semaines de mai, le printemps n’est pas une saison touristique et c’est une bonne période pour visiter les sites historiques en dehors de la haute saison. Au mois de mars, il n’est en général pas possible de visiter le Tibet.

Été

En U-Tsang (Tibet Central), il fait en général chaud de début juin à fin septembre, au Kham et en Amdo (Tibet oriental), au-dessus de 3500m, il fait froid en juin et septembre. Les températures peuvent descendre s’il pleut ou si le ciel est couvert. Si le ciel est dégagé, il est d’un beau bleu profond et le soleil tape très fort, il est alors important de bien se protéger (Chapeau à bord large, lunettes de soleil et crèmes solaire avec haute protection sont recommandés). En été au Tibet il faut se préparer à avoir des jours chauds et ensoleillés et des jours pluvieux et frais.

Bien que juillet et aout sont considérés comme la ‘saison des pluies’ il est aussi possible qu’il pleuve beaucoup en juin et septembre.

L’été est aussi la période ou la steppe est la plus verte et de début juin à la mi-juillet, elle se couvre de fleurs. En juillet, il y a beaucoup de fêtes locales dans le Kham et en Amdo.

Aux changements de saisons, de fin mai à début juin et de fin aout à début septembre, la steppe change de couleur et prend de magnifiques teintes dorées.

Automne

En U-Tsang (Tibet Central), le mois de septembre est chaud et un peu moins touristique que juillet et aout. En octobre il ne fait encore très froid.

Au Kham et en Amdo (Tibet oriental), il commence à faire bien froid en septembre au-dessus de 3,500m altitude et à cette altitude, il fait vraiment très froid en octobre.

Hiver

Comme vous pouvez vous en douter, il fait très froid partout au Tibet en hiver.

Si le froid ne vous décourage pas, découvrir le Tibet en hiver est aussi une expérience incroyablement enrichissante, surtout après le nouvel an tibétain (Losar), quand les pèlerins se rendent aux monastères et participent à la fête de la grande prière (Monlam) qui a lieu dans pratiquement tous les grands et petits monastères du Tibet.